retour histoires

 

 

 

 

               
 
Faire n'importe quoi, la reprise de l'objectif macro me donne l'impression, après de précédents essais, et après m'être dit qu'il n'y avait rien à faire avec cet objectif, cet objectif me donne une impression de liberté en revenant dans le sentiment qui me convient, le n'importe quoi, concentré, sans ironie, avec envie. Voilà, je m'arrête à un escargot collé à une herbe, c'est une photo etc... J'aime bien la mise au point qui dérape, qui s'accroche la où il ne faut pas, encore un regard qui ne pense pas, qui ne pense pas ce qu'il regarde, qui pense autre-part, qui voit net là où l'important n'est pas, un regard avec une attention ailleurs, un regard envolé.